A propos du B’nai B’rith

Un jour de 1843, douze immigrants juifs se réunirent à New York. Ils souhaitaient franchir toutes les barrières culturelles, économiques, sociales et idéologiques en créant une organisation extracommunautaire placée au dessus de toutes les divergences et rivalités. Aussi, leur premier acte fut la déclaration du principe fondateur du B’nai B’rith, qui n’a pas varié depuis: l’unité du Peuple juif.

Cette union dans le respect de la diversité se fonde sur le sentiment de solidarité de ses membres ainsi que sur la communauté de destin millénaire du peuple juif.
Le B’nai B’rith fut ainsi créé en tant qu’association d’hommes et de femmes oeuvrant bénévolement pour les juifs et pour le judaïsme. En Suisse romande, les Loges Henry Dunant de Genève et Edmond Fleg de Lausanne comptaient respectivement parmi leurs fondateurs notamment le Grand Rabbin Dr Alexandre Safran z”l et le Grand Rabbin Dr Georges Vadnai z”l. Au cours de ses 170 ans d’histoire, le B’nai B’rith a toujours répondu aux défis contemporains qu’affrontaient des juifs, où qu’ils soient. En recherchant activement ce qui nous
unit, au lieu de se contenter de ce qui peut nous diviser. Avec le temps, les activités internationales se sont développées: hôpitaux, jardins d’enfants, maisons de retraite, orphelinats, bibliothèques, l’Anti-Defamation League (ADL), la Fondation Hillel et les Maisons Hillel pour jeunes, des actions pour l’éducation et l’identité juive.

A Genève, Kesher Day Geneva est une initiative du B’nai B’rith. L’EMS Les Marronniers le fut aussi, concrétisée grâce à la générosité de la famille Nordmann. Le B’nai B’rith est initiateur et co-organisateur de la Journée Européenne de la Culture et du Patrimoine Juifs. Le B’nai B’rith est également actif dans l’aide
humanitaire, les droits de l’homme, l’action communautaire, l’oeuvre pour le Yishuv puis pour Israel. Le B’nai B’rith a le statut d’ONG aux Nations Unies et au Conseil des Droits de l’Homme, est représenté au Parlement Européen à Bruxelles, à l’UNESCO à Paris, et au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Les objectifs du B’nai B’rith sont de:
1. Œuvrer à l’unité du peuple juif
2. Défendre des droits de l’homme
3. Garantir la survie du Peuple juif, promouvoir l’identité juive, unir les individus de religion juive et défendre l’Etat d’Israël
4. Pratiquer la bienfaisance

Aujourd’hui présent dans plus de 50 pays, le B’nai B’rith est la plus importante organisation juive dans le domaine de la défense des droits de l’homme, d’actions communautaires et humanitaires. Le B’nai B’rith est actif dans 29 pays en Europe avec plus de 5’000 membres.